Rando  Berthiand  17/12/15
Berthiand serait issu de Bertoldingos dérivation du nom de famille Bertoald, et dingo n’aurait pas alors le sens de fou, cinglé, maboule, etc…, ni du chien errant d’Australie, ni du copain de Mickey, mais de  maison isolée, la maison des Bertoald, cependant, on ne sait jamais, des fois que des hordes de dingos, hommes ou chiens traînent dans les parages…

Le 17 décembre 1770, naquit Ludwig van Beethoven, on lui doit notamment extrait de sa 9 ième symphonie, l’ode à la joie sur un poème de Schiller, devenu l’hymne européen adopté sans titre et sans paroles, en raison du multilinguisme européen.
L'écriture de paroles pour cet hymne  a suscité des projets en différentes langues des pays de l’Union, et aussi en latin, grec ancien, esperanto, mais sans faire l'objet d'un consensus.   
En France, la mélodie de Beethoven a donné lieu à plusieurs adaptations bien avant la construction européenne:  « Que la joie qui nous appelle Nous accueille en sa clarté, Que s'éveille sous son aile L'allégresse et la beauté !») , et           « Peuples des cités lointaines Qui palpitent loin d'ici, Par delà les sombres voiles Frères, vous chantez aussi !>>
Claude a trouvé une version de 2011 due à Jacques Serres, très actuelle en rapport aux événements récents, et dans l’esprit de Noël :
Chantons pour la paix nouvelle De notre Europe unifiée,
Quand l’Histoire nous rappelle Les massacres du passé.
Quand nos peuples dans la tourmente Vivaient dans la haine et le sang,  
Oh ! Quelle joie nous enchante Plus de guerre pour nos enfants.

Sans que les frontières anciennes N’entravent leurs destinées,
Nos filles seront sereines Et nos fils épris de paix.
Quand ensemble ils sauront dire En toutes langues « bienvenue »
Et pourront enfin construire Ce monde tant attendu.

Démocratie notre rêve De plus haute antiquité
Pour toi notre chant s’élève Europe et fraternité.
Nous chanterons pour que progressent Les idées de l’humanité,
Et pour que jamais ne cessent La joie et la liberté.

Et pour finir cette année 2015, Jacquouille vous propose une recette de dinde au whisky qui commence en vers et se termine en abus de verres :
D’abord acheter ou voler une dindasse d’environ 5 kilos sans les plumes
Pareil pour une bouteille de whisky classe, prévoir sel, poivre et lard qu’on hume,
De l’huile d’olive et c’est parti ! primo servir et boire une dose de whisky,
Puis barder la dinde, saler, poivrer, un filet d’huile d’olive ajouter,
Préchauffer l’four, thermostat 7, 10 minutes, et pendant c’temps boire le whisky dans 1 flute,
Mettre la dinde au four dans un plat à cuisson, s’r’verser du whisky, y fait soif cette saison !
Au bout d’une ½ heure, il faut ouvrir le sourd pour surveiller un peu la buisson d’la bintade
brendre la vouteille de biscuit en cours et z'enlifer une bonne rasade.
abrès une debi beurre dituber jusqu'au bour, ouvrir la borte, rebourner, revourner, enfi?n bref, mettre la guinde d’l’autre côté, c’est za ga égrit l’chef
s'assoir sur une butain de chaise et se reverdir 5 ou 6 verres de visky.
buire, non… luire, non …cuire la bringue bandant gatre heures, et hop! 5 berres de blus
retirer le four de la pintade,  se reberçer une bonne goulée de bisky.
rabasser la dinde qu’elle  est bombée  bar terre! l'ettuyer et la voutre sur un blat,
un clat, une aziette. Et surdou ne pas essayer de se relever.
décider qu'on est bien bar derre et binir la mouteille de rhisky.
blus tard, ramber jusgu'au lit et dorbir ze gui rezte de la nuit.
le lendemain matin à 13h, déjeuner d'un cocktail d'alka seltzer et d'aspirine
nettoyer le bordel dans la cuisine, pi donner la dinde brûlée au chien.

Rando  Sonthonnax   10/12/15
Le 10 décembre est la journée internationale des droits de l’homme, qu’il nous faut affirmer haut et fort en ces temps difficiles où ils sont menacés sur plus d’un front, ça tombe bien que nous randonnions à Sonthonnax la Montagne, car un Sonthonnax, non pas le Vignoble, mais Léger-Félicité de son prénom né en 1763 et mort en 1813 dans la même ville Oyonnax, dont une rue porte le nom, a œuvré pour les droits de l’homme.   
Léger-Félicité, est né dans une famille originaire de Sonthonnax, enrichie par l’activité de peigneux. Après des études secondaires à Nantua, il deviendra avocat, et révolutionnaire non pas à la Montagne clan de Robespierre ainsi nommé car cette tendance siégeait dans les gradins les plus élevés de l’Assemblée, mais à la Gironde avec Condorcet, il reste dans l’Histoire comme étant le premier législateur abolitionniste de l’esclavage dans les colonies en 1794 et aurait pu à ce titre recevoir un prix Nobel de la Paix si cette distinction avait existé à cette époque.
Le 10 décembre est le jour anniversaire de la mort d'Alfred Nobel, à cette occasion sont remis les Prix Nobel attribués chaque année en octobre depuis 1901 dans les disciplines : physique, chimie, physiologie ou médecine, littérature, paix ou diplomatie, et depuis 1968 économie, le montant de la récompense est de plus de 140 000 euros.
On peut s’étonner qu’une discipline fondamentale des sciences, les mathématiques ne soit pas distinguée à l’égal de la physique et de la chimie, Nobel ne s’en est jamais expliqué.
Une hypothèse émise par de mauvaises langues prétend qu’Alfred Nobel n’aurait pas souhaité qu’un certain Gosta Mittag-Leffler mathématicien suédois puisse un jour recevoir le prix, car,     il aurait volé à Nobel, sa maîtresse Sophie Hess une viennoise de 22 ans sa cadette.
Les mathématiciens sont néanmoins mis à l’honneur par 2 prix : la médaille Fields attribuée tous les 4 ans, plutôt aux jeunes prometteurs de moins de 40 ans, et le prix Abel créé en 2003.
Revenons au Nobel, Alfred Nobel a fait fortune grâce ou à cause de l’invention de la dynamite, matière qu’il a mise au point après que la nitroglycérine très instable qu’il commercialisait jusques là fut interdite en Europe, suite aux nombreuses explosions lors de sa manipulation,  son propre frère Emil Nobel, comme bien d’autres personnes en étant morts.
Rappelez-vous le film Le salaire de la peur avec notamment Yves Montand et Charles Vanel, qui transportent de la nitroglycérine.
Seulement 5% de femmes parmi les lauréats, mais la plus jeune Malala Yousafzaï 17 ans, pour la Paix en 2014, et Marie Curie double lauréate, physique en 1903 et chimie en 1911.
Quelques auteurs ont parlé de la dynamite :
A graver dans vos mémoires Messieurs : Marcel Pagnol : on ne réalise vraiment qu’une femme contient de la dynamite que le jour où on la laisse tomber…
Michel Audiard qui fait dire à Mireille Darc dans Les Barbouzes de Georges Lautner : 
Vous savez, quand un monsieur inconnu ramène chez vous votre mari mort, dynamite la salle de bains et jette les visiteurs par la fenêtre, on prend l'habitude de ne plus s'étonner de grand'chose...
Et encore Audiard dans Les tontons flingueurs du même Lautner, par la bouche de Bernard Blier :
J’ vais lui montrer qui c’est Raoul, aux 4 coins d’Paris qu’on va l’retrouver, éparpillé par p’tits bouts, façon puzzle, moi, quand on m’en fait trop, je correctionne plus, je dynamite, je disperse, je ventile !

Jacquouille qui fut culturiste emmène un jour, une fille dans sa chambre, il l'installe sur le lit, et commence un strip-tease, à chaque fois qu'il enlève un vêtement,  il montre l'un de ses muscles en disant : tu vois ça, c'est de la dynamite. Il commence par ses biceps : de la dynamite, puis ses pectoraux : de la dynamite, il les énumère tous : de la dynamite, il dénude ses cuisses, de la dynamite, puis il termine son strip-tease en  enlevant son slip, mais sans rien dire cette fois, et c’est la fille qui s’exclame… : 'Waou ! dis donc  Jacquouille, c'est pas dangereux une si grosse ……charge de dynamite avec une si petite mèche ?'

Rando Fromente 03/12/15
Le nom de Fromente vient tout droit du froment, blé cultivé sur ces terres, et moulu au moulin tout proche au bord du Suran.
Fromente est un hameau de Neuville sur Ain, autrefois, régnait ici un baron de Fromente, il reste un peu du donjon de son château. Neuville dépendait de la baronnie de Fromente.
Claude a trouvé sur Internet une fable La corneille et le froment, d’un auteur qu’il ne connaissait pas, Louis-François Jauffret qui édita le recueil : ‘Fables nouvelles’ il y a tout juste 200 ans, recueil qui connut un grand succès.
Dans la fable, il est question d’Eurus,  dans la mythologie grecque Eurus est la personnification du vent de l'Est, il est notamment le frère entre autres de Borée et Zéphyr.

Qu’on fait pis en voulant mieux faire
La corneille de loin, les yeux fixés sur l’aire
Considérait le villageois, que fait-il ? se dit-elle, il s’agite, il travaille
A séparer je crois le froment de la paille
Bon ! le travail sera tout fait,
Attendons, et j’aurai le froment pur et net.
La corneille attendit, et quand, de son haleine,
Eurus eut fait voler la paille dans la plaine,
Quand le fermier tout prêt à serrer son trésor
Eut mis en un seul tas le froment couleur d’or,
La commère du haut des nues,
Regardant déjà tout ce bien comme sien
Tombe sur le monceau, les 2 griffes tendues.
On la vit de ses doigts s’escrimer bel et bien
Mais hélas, vains efforts, espérances déçues,
La griffe eut beau jouer, elle n’emporta rien.

La fortune est comme les belles,
Acceptons ses faveurs, tant légères soient-elles,
Qui veut attendre mieux et montre du dégoût
Le plus souvent n’a rien du tout

Ce 3 décembre 2015 s’inscrit aussi dans les journées de la Cop21, 21 ième Conférence Of Parties, on n’en parlera  pas ici, mais on va vous parler du 21.
Le 21 est un nombre de Fibonacci, mathématicien italien,   qui,  dans un ouvrage  publié en 1202,  pose une question existentielle fondamentale :
 « Un homme met un couple de lapins dans un lieu isolé de tous les côtés par un mur. Combien de couples obtient-on en un an si chaque couple engendre tous les mois un nouveau couple à compter du troisième mois de son existence ? », eh bien ce problème, il en a donné une solution grâce à la suite portant son nom, la suite de Fibonacci qui est une suite d'entiers dans laquelle chaque terme est la somme des deux termes qui le précèdent , soit :  0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, etc.  et donc, munis de cette suite, à vous de trouver la réponse.
Et la Numérologie nous dit pour ce 21 :  nombre quasi divin,  indication de chance, de protection, de réussite, d’inspiration créatrice, expression de l’équilibre et de l’harmonie, il favorise  les succès, le  triomphe, l’épanouissement et pousse généralement à vouloir s’élever au plus haut, et à rechercher une certaine plénitude,   dans ses aspects négatifs, il y a des risques de dispersion, et une ambition parfois démesurée.
Vous pourrez reprendre cette description avec les conclusions de la Cop21…

Et pour finir, comme le 3 décembre est aussi la journée internationale de la langue basque,
on vous dit en basque, accent non garanti : ibiliak eta seguru bidaia etxean arrakastaz amaituz, ce n’est pas une injure, mais ça signifie: bonne fin de randonnée et bon retour chez vous!
Si le temps chronométrique le permet et si vous en avez l’envie
Vous pouvez chanter en basque et/ ou en français ,comme le basque Georges Guetary l’a fait, de même que Les Compagnons de la chanson, ou Yves Montant, le refrain d’une chanson de 1949 : 
 ona da Peter menderatzea,
 zure errota ondo sentitzen da
gari argitan hegan nonahi,
 aleak Usain ona
Il fait bon chez vous maître Pierre
Il fait bon dans votre moulin
Le froment vole dans la lumière
Et partout ça sent bon le grain

Rando raquette Retord  26/11/15
En ce 26 novembre, la neige étant présente, nous attaquons les randos raquette.
Pour ceux qui ne souhaitent pas pratiquer, mais désirent cependant marcher, il est organisé une randonnée pédestre si le sol n’est pas enneigé et si les participants hors animateur sont plus de 4, rappelons que l’allure doit être adaptée aux plus lents.
Le 26 novembre, bonne fête aux Delphine et Delphin, c’est aussi le jour de la mâche dans le calendrier républicain, donc ce soir au menu salade ou chewing-gum…
Souhaitons encore en ce 26 novembre, des anniversaires :  les 76 ans de la mamy du rock  Tina Turner, et les 64 de la Cicciolina, italienne d’origine hongroise, mannequin, actrice de films X, chanteuse, politicienne, bien connue pour exhiber fréquemment ses seins, on peut approuver ou non cette manière de s’exprimer, mais qui ne tue personne en tout cas !

Durant la retraite de Russie, du 26 au 29 novembre 1812,  eut lieu la bataille de la Berezina,  nom d’une rivière de Russie, entre l’armée impériale de Napoléon 1
er et l’armée russe,  vous avez pour la plupart, provenant de films, de reproductions de tableaux dans les livres d’histoire, ou par d’autres sources, des images en tête ou dans l’imaginaire, de soldats transis, noyés, lors d’une déroute totale, d’ailleurs, le nom c’est une Bérezina est passé dans le langage courant comme synonyme de défaite, désastre, raclée, mais à tort, car en fait cette bataille est considérée comme une victoire par beaucoup d’historiens, souhaitons que les attentats actuels contre les libertés, en France comme ailleurs et qui montrent par les réactions des gens que la solidarité n’est pas un vain mot, souhaitons que cela aussi se transforme en victoire contre l’obscurantisme.

Et voici le poème Expiation de Victor Hugo  sur la bataille de la Berezina extrait du   recueil de poésie  Les Châtiments.  
Il neigeait. On était vaincu par sa conquête.
Pour la première fois l'aigle baissait la tête.
Sombres jours ! L’empereur revenait lentement,
Laissant derrière lui brûler Moscou fumant.
Il neigeait. L'âpre hiver fondait en avalanche.
Après la plaine blanche une autre plaine blanche.
On ne connaissait plus les chefs ni le drapeau.
Hier la grande armée, et maintenant troupeau.
On ne distinguait plus les ailes ni le centre.
Il neigeait. Les blessés s'abritaient dans le ventre
Des chevaux morts ; au seuil des bivouacs désolés
On voyait des clairons à leur poste gelés,
Restés debout, en selle et muets, blancs de givre,
Collant leur bouche en pierre aux trompettes de cuivre.
Boulets, mitraille, obus, mêlés aux flocons blancs,
Pleuvaient ; les grenadiers, surpris d'être tremblants,
Marchaient, pensifs, la glace à leur moustache grise.
Il neigeait, il neigeait toujours ! La froide bise
Sifflait ; sur le verglas, dans des lieux inconnus,
On n'avait pas de pain et l'on allait pieds nus.
Ce n'étaient plus des cœurs vivants, des gens de guerre,
C'était un rêve errant dans la brume, un mystère,
Une procession d'ombres sur le ciel noir.
La solitude, vaste, épouvantable à voir,
Partout apparaissait, muette vengeresse.
Le ciel faisait sans bruit avec la neige épaisse
Pour cette immense armée un immense linceul ;
Et, chacun se sentant mourir, on était seul.

Rando Chatillon de Cornelle  12/11/15
Chatillon veut dire petit château, on va y passer, tout au moins sur ce qu’il en reste.
Et Cornelle pourrait venir soit de la corneille noire, soit de la cornouille, fruit du cornouiller.
Nous sommes sur les terres de l’appellation Cerdon, vous pourrez peut-être voir dans les vignes des capsules pendues. Eh bien, ces capsules libèrent des attrape-couillons, des produits de synthèse, copies de phéromones de certains papillons nuisibles à la vigne, émises par les femelles pour attirer les mâles. Ainsi, les mâles affluent évidemment, toujours prêts à se rendre à l’appel de ces dames, se mettant en 4 voire à 4 pour les satisfaire, mais ne trouvant pas la marchandise escomptée, peut-être s’arrangent-ils entre eux, on ne sait pas, mais ce qu’on sait de source sûre, c’est qu’ainsi, ils ne peuvent pas se reproduire et donc, pas de larves pour boulotter la vigne.
Nous humains, nous pouvons consommer le fruit du 12 novembre du calendrier républicain, à savoir : l’azérole, fruit de l’azérolier encore appelé épine d’Espagne, ou pommette dans le Sud.   C’est un genre d’aubépine qui produit des baies rouges avec lesquelles on peut réaliser une savoureuse confiture qui ne se fait pas en 5 mn, mais le résultat est au rendez-vous !
D’abord décaper vos paluches et les fruits
Mettez dans une cocotte ce qui n’est pas pourri
Et recouvrez-les d’eau, puis cuire à feu moyen
Pendant une heure au moins, ce n’est pas rien
Tâtez pour voir si tout est mou, si ils éclatent en pressant tout,
Laissez refroidir et enlevez du jus pour que les fruits soient au-dessus,
Mais ne le jetez-pas relavez-vous les mains
Qu’elles ne soient pas cracra pour malaxer dans l’ bain
Et écraser les baies. Une fois cela bien fait,
Prenez un morceau d’tulle et pressez, même les bulles,
De la louche de baies cuites dans cette poche introduites,
Les noyaux et la peau vont rester dans l’tissu
Jetez-les dans un seau vous s’rez proche de l’issue
Quand y aura plus de dur restant dans la mixture.
Maintenant jaugez le résultat, si trop compact le tas
Vous pouvez ajouter du jus mis de côté
Pesez, et puis notez,  et par deux diviser
Et cette moitié  pesez en sucre à ajouter
Remuez pour mélanger, faites cuire, surveillez
Faites tomber des gouttes dans une petite soucoupe
Si perle devient la goutte, alors le feu on coupe
Et on verse dans des pots, précédemment lavés
Alors c’est le repos, quand les pots retournés,
Sauf qu’il reste la vaisselle et à étiqueter,
Et avec beurre au sel, manger au déjeuner
Soyez en assurés, cette confiture sera bonne,
Claude n’a pas inventé, c’est la r’cette de bobonne.

Le 12 novembre est la journée mondiale de la pneumonie. Le 9 ième président des USA : William Harisson est décédé d’une pneumonie, 1 mois après son discours d’investiture prononcé sous une pluie glaciale. Moralité, il faut se méfier des pluies glaciales.
Aujourd’hui nous pouvons souhaiter bonne fête aux  Christian et  Christiane 
Saint Christian ermite polonais du Xe siècle qui fut pendu est le patron des parturientes, mais quel rapport avec les femmes accouchant, je vous le demande, d’autant qu’un St Léonard et   St Jean de Dieu semblent être aussi sur les rangs, comme patrons des malades et hospitalisés, bien que la grossesse ne soit pas une maladie, bref ça se bouscule au portillon, c’est comme pour le père de l’enfant à naitre, on n’est sûr de rien…

Bonus pour la moyenne randonnée que j’anime aujourd’ hui
La période estivale que nous vivons depuis 2 semaines est connue sous le nom d’été de la St Martin, cette période a été chantée par 2 grands poètes chanteurs : 
Jean Ferrat
Quand le ciel était incertain
Nous faisions feu de quatre planches
L’amour demeurait bleu pervenche
À l’été de la Saint-Martin

Et par Georges Brassens
Viens encor', viens ma favorite
Descendons ensemble au jardin
Viens effeuiller la marguerite
De l’été de la Saint Martin
Viens effeuiller la marguerite
De l’été de la Saint Martin

Rando Cleyzieu 05/11/15
Les habitantes de Cleyzieu sont les Cleyzolettes , ne pas confondre avec les clés à molette.
Le 8 mai dernier, événement tragique, un jeune marcheur de 26 ans a perdu la vie en tombant des rochers de la Falconnière, soyez prudents !
Ce nom de Falconnière vient de faucon, révélant la présence de cet oiseau à une certaine époque. Dans l’actualité, pour l’affaire Air-cocaïne, le trafic s’effectuait à bord d’un Falcon tirant  pareillement son nom du faucon.
Un village voisin dans la vallée de la Câline porte lui le nom de Conand, et ses habitants : les Conandais et les Conandaises et non pas les Connards comme pourrait le faire penser une célèbre contrepèterie  sur le film Conan le barbare devenu Connard le barbant.
 A propos de contrepèteries, on évoquait à Clairvaux Pierre Repp, eh bien sachez qu’il est né le 5 novembre 1909.
3 chanteurs connus sont également nés un 5 novembre : en 1932  Lény Escudéro disparu récemment, en 1938 Joe Dassin, et en 1941 Art Garfunkel, lui toujours vivant qui formait un duo avec Paul Simon.
On rejoint encore l’actualité avec le Vatican où un scandale vient d’être révélé, et où un fait historique peu connu s’est produit le 5 novembre 1943. Ce jour là, le Vatican fut bombardé,  la Cité étant neutre dans le conflit, cette attaque a longtemps été considérée comme une erreur d'un avion britannique, avant que la responsabilité des fascistes italiens ne soit établie en 2010.  En effet, les Italiens sont convaincus que Radio Vatican envoie des messages codés aux Alliés. L'attaque est orchestrée par les leaders politiques de la République sociale italienne et Roberto Farinacci, un ardent antisémite, secrétaire du Parti national fasciste ; ils ont pour objectif de rendre le bombardement anonyme afin de ne pas donner une mauvaise réputation à leur pays. Les dommages causés par le raid sont encore visibles de nos jours, 5 bombes sur les 6 larguées ont explosé mais ont raté leur cible,  il n'y a pas eu de victimes, et des dommages plutôt mineurs   : le réservoir d'eau dans la station de chemin de fer, et une mosaïque ont été détruits, les fenêtres à l'arrière de la basilique Saint-Pierre ont volé en éclats, mais les musées, l'intérieur de la basilique, la chapelle Sixtine et les autres monuments ont été épargnés.
On fête aussi ce 5 novembre les Sylvie et les Elisabeth, bonne fête à elles.
Sans rapport avec ce qui vient d’être dit quant aux Sylvie, Elisabeth, faucons, vrais cons, combattants, cons battus, le 5 novembre est aussi le jour du dindon dans le calendrier républicain, dindon qui a inspiré Francis Blanche pour cette chanson   interprétée par les Pinsons avec Raymond Devos, à laquelle Claude a ajouté un dernier couplet :
Dans une basse-cour était logé Un dindon d'âme fière
Il refusait les grains de blé Qu' lui donnait la fermière
{Refrain:}
Il avait l' dédain des dons  C'était un dindon digne
Il avait l' dédain des dons C'était un digne dindon
Un jour une dinde folle d'amour Lui fit don d’ sa personne
Il lui répondit "J'ai toujours Refusé ce qu'on m' donne"
{au Refrain}
Mais un beau soir de réveillon On le plume, on le saigne
Et dans le four on lui fit don D'un beau lit de châtaignes
{au Refrain}
Alors quand sur un  plat d'argent On le vit apparaître
Il prit soigneusement son élan Et s'enfuit par la fenêtre
Refrain
Il est monté tout droit au ciel Chantons donc ses louanges
Mais souhaitons qu' les dindes de Noël Ne suivent pas son exemple !
Refrain
Mais que toutes les grosses dondons ne fassent pas triste mine
Elles se taperont quand même la cloche, au pot d’une galline.
Refrain din don  din don…


Rando Echallon 29/10/15
Vous venez de descendre le passage de Rochetaillée situé sur la route Eschallon-Arbent empruntée jusqu’au milieu du 19 ième siècle, ce passage est mentionné dans le rapport de Nicolas de la Croix d’Azolette, secrétaire de Monseigneur Devie, chargé pendant la période de la Restauration de 1815 à 1827, de faire un état des lieux des biens de l’Eglise, écoutez ce qu’il en dit, ça en vaut la peine :
A l’endroit appelé Rochetaillée, il a fallu dételer les chevaux, enrayer les roues et porter à bout de bras les chars à banc à travers le chemin taillé en escalier dans le roc, on fit le trajet 
PRESQUE à pied !
Qu’entendait-il par : presque à pied ? on peut supposer que l’évêque et son secrétaire, las de se prendre les pieds dans leurs soutanes sur ces marches glissantes, sont remontés sur leur char le plus vite possible.
Au pied du passage se trouvent les ruines du château de la Lourasse, il s’agissait d’un ravissant nid d’amour construit pour une des filles de la famille Lourasse qui habitait la ferme de Rochetaillée dont des ruines subsistent à 500m sur le parcours de la grande rando.
Cette demoiselle Lourasse avait épousé un riche oyonnaxien qui a embelli cette petite maison jusqu’à lui valoir le nom de Château, mais le jeune couple, au bout de quelques temps, un peu lassé de ne vivre que d’amour, sans même d’eau fraiche, ni électricité, sans voir âme qui vive,  au milieu de nulle part,  est parti s’installer à Lyon ; la propriété fut vendue à Mlle Ledoux surnommée la Comtesse, héritière des Salines d’Arc et Senans, qui venait se mettre au vert ici pendant ses vacances. Cette comtesse a laissé un mauvais souvenir à Arbent car elle se faisait livrer le journal tous les jours, et le facteur qui ne voulait pas faire ce long détour de nuit, tout dans les bois, (10km et 400m de dénivelé) commençait sa tournée par là, ce qui faisait que les gens d’Arbent recevaient leur journal à la nuit tombée, les nouvelles s’en trouvant bien sûr non plus du jour mais du soir, beaucoup moins fraiches…
Les 2 ruines dont on vient de parler datent de l’été 1944, pendant l’Opération Treffenfeld, contre les maquis de l’Ain et du Ht Jura, juste après le désastreux parachutage de la prairie d’Echallon où 55 containers sur les 64 largués tombèrent aux mains de l’occupant ennemi.
Vous passez ici sur une très ancienne frontière abolie en 1678, on peut voir juste avant le hameau de La Boissière une borne de pierre cerclée qui porte côté nord la trace d’une croix tréflée  encore appelée croix de St Maurice, et encore croix de Savoie.
Nous devons ce texte à la plume de notre ami Guy Poret.
Le parachutage de la prairie d'Echallon avait une escorte de chasseurs « Mustangs ». Lorsque le premier parachutage de jour a été réalisé, des mesures de sécurité exceptionnelles avaient été prises à Nantua La circulation était paralysée à pied comme en voiture, le central téléphonique était occupé, un barrage et des patrouilles de maquis étaient mis en place dans les rues. À partir d'un petit P.C. à Montréal-la-Cluse des signaux radios étaient envoyés durant toute la matinée pour guider les avions. Il y avait 420 « containers ». Leur contenu fut réparti entre le maquis et l'Armée Secrète déjà constitués, les F.T.P. et l'O.M.A. (Armée d'armistice) en formation.
On retient que Le monument aux Ailes Alliées de la prairie d'Echallon fut décidé en 1946 par Mr Coletta maire d’Echallon, ancien résistant qui creusa lui-même les fondations, son fils, lui aussi ancien maquisard fit les plans et la maquette, le buste est l’œuvre de Mr Maillet sculpteur, maire de Martignat, il représente un maquisard, fusil Sten dans la main droite, bras gauche levé, le regard tourné vers le ciel dans l'espoir d'un parachutage d'armes.
Dans ce monument reposent les cendres de quatre officiers  du réseau Buckmaster: 1 britannique, 1 américain, 1 canadien et 1 français.

La semaine dernière, on célébrait le 22 octobre la naissance du grand poète Georges Brassens, aujourd’hui 29 octobre, c’est la date anniversaire de son décès en 1981, il a chanté souvent la mort en s’en moquant, elle a eu comme toujours le dernier mot. 
Mourir pour des idées, d’accord mais de mort lente, d’accord mais de mort len..en..en..en..te !

Rando  de Clairvaux-les-lacs 22/10/15
Le village de Clairvaux-les lacs est situé dans une reculée formée par un glacier qui a donné également naissance à deux lacs de 64 et 21ha.  Sur le grand lac  s'est développée une importante activité touristique dès les années 1950, ce qui fait que le village de 1500 habitants triple sa population l’été venu.
L’origine du nom est claire : Clara-vallis, vallée claire, et les 2 lacs.
Clairvaux est riche de Sites palafittiques inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis le 28 Juin 2011, (les palafittes n’étant pas un refus de l’ancien pilote de F1, Pas Lafitte !, mais  des maisons néolithiques montées sur pilotis),  donc autrement dit : des cités lacustres situées sur la rive nord du Grand Lac.  
Les maisons expérimentales de Chalain, construites en 1988 et 1989, ne sont plus visibles depuis 2009, une troisième maison qui actualise les dernières découvertes en matière de construction néolithique a été reconstituée. 
Lors des fouilles archéologiques, n'est retrouvée, le plus souvent, que la partie active des outils, en pierre ou en matières dures animales (os, dents, bois de cerf). Seul le milieu lacustre permet la conservation des parties périssables de l'outil (manche, ligature, colle...). qui après leur remontée à l’air libre doivent subir un traitement au CEA  de Grenoble  ARC-Nucléart  sinon le bois s’effondre sur lui-même,et d’autres matières organiques se transforment rapidement en poussière ;
Les objets trouvés sont présentés au Musée d'Archéologie de Lons-le-Saunier.

A Clairvaux, on peut visiter le Musée des machines à nourrir et courir le monde :
Durant toute sa vie Marcel YERLY a réalisé, à la main, une centaine de maquettes de 50 centimètres jusqu'à 3 mètres. Toutes les parties mécaniques, également en bois, reproduites à l'identique, fonctionnent. Voitures, machines agricoles, locomotives, bateau, moto, avions.
Présentée par un film de 15 minutes vous pouvez visiter, en famille, cette exposition de 1 000 m². Vous serez émerveillés par le travail d'une minutie incroyable réalisé par cet artiste. Au cours de la visite vous découvrirez aussi plus de 100 tableaux peints par Marcel.

 En, janvier 1993 Jean-Claude Romand assassine ses parents, habitants de Clairvaux-les-Lacs, après avoir tué sa femme et ses enfants.
 Romand s’est fait passer auprès de ses proches pendant 18 ans pour médecin travaillant à l’OMS à Genève. Sa vie assez incroyable a inspiré le roman l’adversaire d’Emmanuel Carrère et le film du même nom avec Daniel Auteuil réalisé par Nicole Garcia.
Roman n’est pas emprisonné à Clairvaux dans l’Aube non loin de Troyes, grande abbaye cistercienne supprimée à la Révolution et transformée en prison en 1804 sous Napoléon.
On peut citer quelques prisonniers célèbres : Blanqui, Maurras, les généraux putschistes Challes et Zeller, le terroriste Carlos, Claude Gueux, condamné à la peine capitale, qui fut l'inspirateur de l'un des premiers livres de Victor Hugo contre la peine de mort, au titre éponyme, et plus récemment d’un opéra écrit par Robert Badinter, et aussi Claude Buffet et Roger Bontems qui furent  guillotinés  le 28 novembre 1972 après qu’une infirmière et un gardien aient été égorgés lors de leur tentative d’évasion.
On retrouve Robert Badinter défenseur de Bontemps qui fut guillotiné bien que n’ayant pas de sang sur les mains, et dont la grâce fut refusée par Pompidou.  
Révolté par cette exécution d'un homme qui n'avait pas tué, Robert Badinter décrira le procès et ses suites dans son livre L'Exécution, il poursuivra dès lors avec opiniâtreté son combat contre la peine de mort, qui sera abolie lorsqu'il sera ministre de la justice en 1981.
On termine sur une note d’humour pour ce matin : l’auteur et son épouse ont vu au printemps, lors d’un arrêt à Clairvaux, en visitant l’église, des prospectus à l’entrée de cette église rédigés ainsi : Nous louons le seigneur, et,  1 appartement F2 super-sympa…
Le 22 octobre, on célèbre la naissance de Georges Brassens en 1921, c’est aussi le jour de la pomme dans le calendrier républicain, on associera les 2 événements dans un extrait de La mauvaise réputation de Georges :
Au  village, sans prétention, J´ai mauvaise réputation.
Qu´je m´démène ou qu´je reste coi Je passe pour un je-ne-sais-quoi
Je ne fais pourtant de tort à personne,
En laissant courir les voleurs de pommes.
Mais les braves gens n´aiment pas que
L´on suive une autre route qu´eux,
Non les braves gens n´aiment pas que
L´on suive une autre route qu´eux,
Tout le monde se rue sur moi,
Sauf les culs-de-jatte, ça va de soi.

Autre extraits où l’on évoque la pomme :
Ma pomme, Ma pomme,
Il suffit d'être en somme  Aussi peinard que moi. 

Pomme de reinette et pomme d’api, tapis tapis rouge
Pomme de reinette et pomme d’api, tapis tapis gris

Je vends des pommes, des poires et des scoubidous bidous ah pommes pommes poires poires et des scoubidous bidous

Dans ces paroles de chansons, vous avez pu constater qu’il y avait de nombreuses répétitions, ça tombe bien car aujourd’hui 22 octobre est aussi la journée mondiale du bégaiement, infirmité qui sans vouloir se moquer des bègues prête parfois à sourire, on peut rendre hommage à un bégayeur génial qui nous a quittés : Pierre Repp
Un petit aperçu de La demande en mariage :
je frappe à la porte, j'avais mis des glands bancs pour ne pas qu'on voie que j'avais les seins males ... .//... et je lui dis mademoiselle je vous aime parce que vous avez la couche ne beurre et que vous êtes véreuse...   elle a lapé ses rapents et ils m'ont mis dehors sans tambours ni frapettes ....         on trouve quelques sketchs sur Internet, mais pas les textes

Un jour Jacquouille rencontre son ami qui est bègue:
- Dis donc t’as pas l’air jouasse ?
- Sa, tu, tu ne, peu, peux pa, pas sa, savoi, savoir ce qui, ma, mari, m’arrive !
- Comment ça ? Tu as des problèmes ? Je peux t’aider ?
- Non mer, non merci, tu, tu es sain, sympa, mé, mais il fo, faut que je te ra, racon, raconte ! tu tu tu sais qu que ma bé belle-mère a a habite ché, chez moi…
- Effectivement ! C’est une sacré tuile ! Je te plains mon pauvre vieux!
- Alors la se, semé… semaine dé der… dernière nou, nous re, regar… regardions la té télé a avec ma fa… femme et mon ch… chien Guismo et ma bé… belle-mère. À un, à un mo… à un moment, je re, re-gar, regarde gui, Guismo. Il é, était en train de, de pas, passer sa, sa pa, patte de der… patte de derrière d-d-dans s-s-son oreille. Alors je, je dis à, à ma bé… belle-mère : ‘B-b-belle ma-man, vous né, n’êtes pa, pas ca… ca-pa, capable de fé… de de faire la, la mé… la même chose ?
- Et c’est pour ça que vous vous êtes fachés?
- Oui, p-p-par, parce que le, le temps que je, je le di, le dise ce q-q-que j-j-j-e viens d-d-de t-t-te dire, Gui-Guismo sé, s’était mis a, à se lé, lécher le derrière !

Rando Roche d’Orvaz 08/10/15  
 Entre les vallées de la Valserine et de la Semine, s'étend une zone de hauts plateaux calcaires où l'érosion a mis en évidence des formes spectaculaires et remarquables.
Ainsi, la Roche Fauconnière, qui entaille la forêt de Champfromier, sur le territoire de la commune de Giron, cirque classé en 1936, présente une falaise calcaire de plus de150 m d'altitude au-dessus de la Semine et de plus de 1000m de développement horizontal, elle abrite une faune très diversifiée: grand tétras, buse, pic noir, faucon pélerin, chamois et lynx..., mais ce n’est pas la présence du faucon qui lui a valu son nom , mais le jeu des couleurs du calcaire qui dessine sur la muraille un curieux oiseau déployé.
 Le paysage est composé en un face à face vertigineux de deux hémicycles rocheux dont l'axe de symétrie est matérialisé par le cours de la Semine, il est humanisé par la présence en fond de vallon du hameau d'Orvaz, humanisé si l’on peut dire, lors de la première reconnaissance on y a rencontré un vieil ours…
Sur le « Chemin du facteur », on peut apercevoir  le célèbre « Chapeau de Gendarme » et ses plissements de calcaire.  

Près de Rochemaure, il existe comme ici un saut de l’âne,  qui a donné naissance à une légende :
Une nuit, il y a de cela fort longtemps, le Diable voulant s'approprier une âme, poursuivait un pauvre paysan monté sur son petit âne gris.
L'âne était fort agile; pourtant, malgré toute sa vitesse, le Diable allait l'atteindre lorsque la montagne s'entrouvrit tout à coup. L'âne, d'un grand élan, sauta l'obstacle, prit pattes de l'autre côté de la faille, sauvant ainsi son maître. Le Diable lui, fut paraît-il obligé de renoncer ce soir-là à trouver une âme; en effet le précipice formé tout à coup l'avait arrêté dans sa course et tout au long de son retour chez lui, il ne trouva âme qui vive.
A propos de saut, on recense de manière non exhaustive : le saut de l’ange, à ski, en longueur, en hauteur, triple saut, en parachute, à la perche, d’obstacle, à pieds joints, à cloche pied, le saut de lit, le saut de loup, le saut de mouton, le saut de carpe, de haie,  de la mort, dans l’inconnu, dans le temps,  du Doubs, des Français, périlleux, de puce, le septième chez Bergman, et avant le septième : le saut 6 !

Le 8 octobre, on fête les Pélagie à qui se rapporte le dicton à méditer :
Sainte-Pélagie, une bonne stratégie, un peu de magie, c'est parti pour une nuit d'orgie.

Le 8 octobre est le jour de la citrouille dans le calendrier républicain.
L’auteur émet une hypothèse quant à son origine, pour lui, ce serait en rapport à Jacquouille, et il pense même que le grand  La Fontaine y a pensé aussi en écrivant sa fable :  Le gland et la citrouille, vous allez voir le et même les rapport(s) :
Alors qu'il cherchait sa carte d'électeur au fond de la penderie, Jacquouille tombe sur une boite à cigares contenant 3 pépins de citrouille et 3 billets de 5 euros. Lorsque sa femme rentre du marché, il lui demande à quoi ces graines de citrouille et cet argent correspondent.
Prise au dépourvu, et engourdie sous les remords d'un lourd fardeau qui lui pesait sur les reins depuis trop longtemps (pfff...), sa femme lui avoue:
- Jacquouille mon chéri, il faut que tu sois indulgent... Pendant toutes nos années de mariage, j'ai rencontré beaucoup de gens en faisant les marchés, et je dois te l'avouer, je t'ai été infidèle parfois. Et pour qu'il reste une trace de ces infidélités, j'ai décidé qu'à chaque fois que je te trompais, je mettrais une graine de citrouille dans cette boite de cigares...
Jacquouille, loin de faire une scène à sa femme, reconnaît que, lui non plus n'a pas toujours été d'une fidélité exemplaire, (bien plus de 3 en tout cas, donc, il pouvait volontiers pardonner les écarts)
Mais cependant, une autre question lui trottait dans la tête:
- Dis-moi... Les graines de citrouille, d'accord, mais les 15 euros, à quoi ils correspondent?
Alors sa femme répond:
- Eh bien, quand les graines de citrouilles valent dans les 5 euros la livre, je les vends !..

Rando Chavanne sur Suran 01/10/2015
Le castor d’Eurasie, puisque c’est celui que l’on rencontre en vallée du Suran, est l’un des plus gros rongeurs au monde : environ 1,20 mètres de long, poids de 38 kg en moyenne. Sa fourrure est marron, sa queue est plate, sans poil mais écailleuse. Cette queue lui sert entre autre de régulateur thermique, de réserve de graisse mais aussi d’alerte et de défense. C’est une espèce strictement végétarienne et naturellement présente dans nos cours et plans d’eau, à condition que ceux-ci soient riches en saules et peupliers dont l’écorce constitue sa nourriture hivernale quasi-exclusive. Pour tailler l’écorce des arbres, il se sert de ses quatre incisives biseautées et tranchantes. Il plante les deux supérieures dans le tronc et taille le bois en copeaux avec les deux inférieures s’en servant comme d’un ciseau à bois. Il ne consomme que la partie vivante de l’écorce et, laisse le blanc qui est la partie morte et qui, fragilisée casse au premier coup de vent.    
« Disparu depuis des siècles du Jura, il a été remplacé dans nos paysages aquatiques comme dans nos esprits par le ragondin sud-américain. Le castor est avant tout perçu comme une espèce à problème au vu des nombreux arbres abattus ou morts sur pied, écorcés à leur base par cet étrange animal. » Il a fait son retour dans le Suran il y a une dizaine d’années, via le Rhône puis l’Ain. Le  castor est aujourd’hui reconnu pour jouer un rôle capital dans l’amélioration de la biodiversité d’un cours d’eau. C’est notamment pour cela qu’il est une espèce protégée depuis plus d’un siècle. Un statut qui n’a pas permis d’atteindre une population très importante : « Il vit en famille et ne peut pulluler car chaque territoire, d’environ 2 à 4 kilomètres de longueur, est occupé par un couple reproducteur qui le défend âprement. Ce couple, uni à vie, élève annuellement 1 à 3 petits qui restent «au foyer» près de deux ans pour aider à l’éducation des plus jeunes. En outre, la mortalité des jeunes est très élevée. »

Construit entre 1447 et 1483 par Antoine de la Gelière, seigneur de Rosy, le château de Rosy a été entièrement reconstruit au XIXème siècle. Subsistent les deux tours d’entrée et la chapelle datant du XVIème siècle, Le domaine de Rosy est privé, propriété de la Fédération départementale de la  Chasse, il vise à la fois les formations en direction du monde cynégétique et l'accueil du grand public et des scolaires (expositions, journées portes ouvertes) Pour ce faire, le domaine est équipé en conséquence et comprend notamment :
Une maison de la chasse et de la nature au service de la chasse et des chasseurs, des salles de réunion, des cibles mobiles, etc….
Une formation pratique a été mise en place par la loi du 26 juillet 2000. Elle est obligatoire avec « attestation de participation » signée du président (ou de son représentant) de la Fédération départementale ou interdépartementale des chasseurs où le candidat a suivi la formation. L'épreuve théorique est constituée de 21 questions à choix multiple portant sur des situations décrites dans un film avec arrêt sur image objet de la question. 16 bonnes réponses sont nécessaires pour valider cette épreuve qui vise à démontrer que la personne a un certain niveau de connaissance sur la faune sauvage et la gestion de ses habitats,  les pratiques de chasse, les armes, les munitions  et leur emploi ; la législation et la police de la chasse et de la protection de la nature ; la sécurité durant la chasse. 
Elle donne droit à l'épreuve pratique (notée sur 21 points dont deux pour le comportement du candidat), qui simule un parcours de chasse (tir à blanc), impose un tir sur plateau d’argile et sur (faux) sanglier courant.

Le 1
er octobre 1869, sur une idée de Heinrich Von Stephen, secrétaire d’état aux postes de l’Empire Allemand, est née la première :   
On attend vos suggestions : …….La première carte postale.

Le 1
er octobre sont célébrées 2 journée internationales, dont notre fête, en effet c’est la journée internationale des personnes âgées, et c’est aussi la journée internationale de la musique, créée à l’initiative du grand violoniste Yehudi Menuhin, à son propos, une anecdote :
Yehudi Menuhin est dans un café et il voit Picasso.
Il est très impressionné mais il va quand même l’aborder.
Il lui tend la main et lui dit "Bonjour, je me présente, Yehudi Menuhin"
Et Picasso répond "Et moi, Yehudi MERDE!!!!!!"


Rando Montréal  24/09/2015
Le mot martinet possède plusieurs significations :
en 
zoologie, un martinet est un oiseau qui ressemble à une hirondelle (bien que n'appartenant pas à la même famille) ;
le 
martinet est également le nom d'un fouet à plusieurs lanières, son usage est absolument interdit à l’endroit, et même à l’envers des enfants, alors qu’au siècle dernier il était encore utilisé dans le cadre de l’éducation, il n’est plus guère utilisé que dans le cadre de séances sado-maso où des individus prennent plaisir à se faire fouetter…et d’autres à fouetter
Le martinet est aussi un avion britannique monomoteur.
Et, dans l'
industrie, un martinet est un ensemble de marteaux-pilons actionnés par l'énergie hydraulique ;
Vous pouvez donc en déduire l’origine du nom du lieu où la randonnée  passe aujourd’hui.

Le 24 septembre était le jour de la châtaigne dans le calendrier républicain, et autrefois quand on distribuait des châtaignes ou des marrons, on pouvait bien goûter en retour du martinet.

On a trouvé sur Internet un pastiche de la fable de La Fontaine relatif à la candidature d’un avocat nommé Laurent Martinet, jusque-là vice-bâtonnier, au poste de bâtonnier de sa juridiction de Paris, le bâtonnier étant le représentant des avocats au conseil de l’ordre :

Maître Martinet, sur un barreau perché
Tenait fermement son fromage
De nombreux maîtres par l’odeur alléchés
Lui tinrent à peu près ce langage :
« Hé bonjour, Monsieur du Barreau.
Que vous semblez Sûr de ne pas prendre de râteau !
Sans mentir si votre bilan présenté en pleine page
Se rapporte à votre discrète image
Vous êtes de cette votation le candidat Surprise »
A ces mots le Martinet se sent dans son bon droit,
Et pour montrer qu’il faut entendre sa belle voix
Se lance dans la campagne, laisse tomber sa proie.
Les Maîtres s’en saisirent, et dirent : « Mon bon Vice,
Apprenez que l’électeur, du puissant n’aime pas les caprices,
Et vote sans se laisser abuser par des tours de passe-passe :
Cette leçon vous remettra à votre place ».
Le Martinet honteux et confus,
Jura, moins Sûr de lui, qu’on ne l’y prendrait plus.


Rando Le Poizat 10/09/15
La construction du tunnel du Peney  a été décidée afin de rouvrir la voie routière reliant Les Neyrolles au Replat, coupée durant 4 années car détériorée par  l’exploitation des bois abattus à 80% par le cyclone de 1927.
 Peynet c’est aussi le nom du célèbre dessinateur de prénom Raymond qui a immortalisé les amoureux,  Il a épousé d’amour en 1930 Denise …..Damour qu’il avait rencontrée à sa première communion, belle histoire d’amour qui a peut-être bien engendré les Amoureux.
Et si vous passez par Valence dans la Drôme, vous pouvez y voir sur le Champ de Mars, près de la gare, un kiosque à musique, c’est là que Peynet a dessiné ses premiers amoureux.

Ce 10 septembre 2015, nous célébrons un centenaire, celui du Canard enchaîné, le 10 septembre 1915, en pleine guerre, paraissait le premier numéro, dont on vous livre l’éditorial :
Le Canard enchaîné a décidé de rompre délibérément avec toutes les traditions journalistiques établies jusqu'à ce jour. En raison de quoi, ce journal veut bien épargner, tout d'abord à ses lecteurs, le supplice d'une présentation. En second lieu, Le Canard enchaîné prend l'engagement d'

logo7